Underwoodisaurus milii

 

Description et biologie

Underwoodisaurus milii est un petit gecko terrestre aux moeurs nocturnes et crépusculaire originaire de la côte Est de l'Australie. Dans la nature il a tendance à occuper les terriers abandonnés de petits mammifères, les fissures et à se cacher sous des troncs dans les forêts clairsemées.

Son nom vernaculaires est "gecko aboyeur"  du fait des vocalises qu'il pousse lorsqu'il est dérangé dans la nature.

U. milii est un petit gecko qui mesure 16cm en moyenne, les femelles sont généralement plus petites que les mâles. La couleur de fond varie du bordeaux au rose pâle parcouru de bande de points blancs ou jaunes selon les individus et leur origine géographique. La queue est large à la base et se termine en pointe fine. La peau du ventre est blanche.

Pour ce qui est du dimorphisme sexuel, les mâles n'ont pas de pores phémoraux mais ont des sacs hémipéniens facilement identifiables, le sexage ne sera donc sûr que pour des animaux ayant plus d'un an.

Hémipénis chez U.milii

 

Terrarium 

Pour un couple, nous utilisons un terrarium de 45x45x45cm reproduisant un biotope semi-désertique avec de nombreuses cachettes au sol type écorce de chêne-liège et un coin où le substrat sera tenu humide (une plante grasse aidera à maintenir l'humidité et sera un "plus" esthétique). Un bac d'eau maintenue propre sera mis à la disposition des animaux. 

On fournira un point chaud à 35-40°c et le reste du terrarium sera à 25°c environ, le chauffage sera allumé de 2h00 à 9h00 par jour selon la saison. Pendant le repos hivernal, la température pourra descendre jusque 14°c pendant 2 mois, toutefois selon notre expérience, une baisse des températures à 19°c est suffisante..

Il ne faut jamais mettre 2 mâles dans le même terrarium sans quoi ils se battraient violemment.

 

Maintenance

Ce petit gecko devient rapidement familier et semble apprécier les manipulation sans excés. C'est un excellent chasseur de nuit, il se régalera de grillons, red runners, petits criquets, teignes de ruche (avec modération),...

Les insectes seront saupoudrés avec du carbonate de calcium 2 fois par semaine pour les juvéniles et les femelles gravides et une fois par semaine pour les mâles adultes. Il faudra procéder à 3 nourrissages par semaine de 2-3 grillons par animal sélectionnés en fonction de la taille de la tête de l'animal en question. Les femelles gravides seront nourris 4 fois par semaine. Les grillons non mangés seront retirer du terrarium.

Reproduction

L'hibernation semble stimuler l'activité reproductrice des animaux, ainsi que la séparation des mâles et femelles hors période de reproduction.

Dès la fin de la période d'hibernation, le mâle est introduit dans le terrarium de la femelle, les accouplements sont assez violents, le mâle mord la femelle dans la partie charnue de la queue, puis remonte pour la mordre au cou et mettre son cloaque contre celui de la femelle. Après l'accouplement, le mâle sera retiré du terrarium de la femelle. 5 jours plus tard, on répétera l'opération.

Toutefois, dans certains cas, la femelle n'est pas consentante, lorsque le mâle lui mord la queue celle-ci se dresse sur ses pattes, crie et mord le mâle en retour, celle- ci continue à crier et reste haut sur ses pattes. Dans ces conditions, il vaut mieux retirer le mâle et refaire une tentative quelques jours plus tard.

La ponte a lieu un mois après l'accouplement dans une boîte en plastique emplie à moitié de vermiculite ou d'humus de coco. La femelle peut pondre jusqu'à 7 fois dans l'année.

 

 

 

 

 

 

 

L'incubation se fait dans un incubateur bain marie pendant environ 60 jours, à priori à une température de 28-30°c pour avoir une majorité de mâles et 25-27°c pour avoir une majorité de femelles. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×